10 écrivains belges à découvrir absolument 0

Auteurs

La Belgique n’est pas uniquement reconnue pour ses spécialités culinaires ou son monde du spectacle, mais aussi pour sa littérature ! Saviez-vous que notre petit pays regorge de nombreux auteurs talentueux ? Certains d’entre eux ne vous sont d’ailleurs pas méconnus, tant leur réputation n’est plus à faire. Découvrez les 10 meilleurs écrivains belge et leur meilleure oeuvre à ne surtout pas manquer.

Amelie Nothomb#1 Amélie Nothomb

Amélie Nothomb n’a plus aucun secret pour personne : active depuis 1992, elle a écrit des oeuvres incontournables telles que « Hygiène de l’assassin », « Ni d’Ève ni d’Adam » ou « Métaphysique des tubes ». Mais son bouquin qui a le plus marqué le public, c’est « Stupeur et Tremblements », sorti en 1999. La romancière a un style particulier, autant dans sa vie que dans ses écrits : très excentrique et sombre. Ses livres rencontrent encore plus de succès à l’étranger qu’en France et en Belgique. Originaire d’Etterbeek, Amélie défend fièrement nos couleurs dans les librairies internationales.

#2 Éric-Emmanuel Schmitt

Ce romancier a plus d’une corde à son arc, puisqu’il est également dramaturge, réalisateur et comédien. Son plus grand succès s’appelle « Oscar et la Dame rose », qui figure parmi les lectures recommandées aux élèves de secondaire des écoles belges depuis sa sortie en 2002. Il a été adapté au cinéma en 2009. Il raconte l’histoire touchant d’un petit garçon qui vit à l’hôpital à cause d’une maladie incurable. Au travers de lettres, il raconte son quotidien et son besoin de s’en remettre à Dieu.

#3 Armel Job

L’ancien directeur du séminaire de Bastogne a rédigé plus de 20 romans, mais ce sont « Helena Vanneck » et « Tu ne jugeras point » qui ont gagné le coeur de son public. Plongez dans une ambiance lourde et mystérieuse au travers de récits historiques ou policier que vous laisseront pantois.

#4 Nadine Monfils

Écrivaine mais également réalisatrice, Nadine Monfils a donné naissance à de nombreuses oeuvres ces 35 dernières années. Originaire d’Etterbeek, elle vit aujourd’hui à Montmartre mais n’en oublie pas moins ses racines belges. Elle excelle dans de nombreux genres. Nous vous conseillons particulièrement « Le souffleur de nuages », un roman rempli de poésie et de sensibilité.

#5 Adeline Dieudonné

La fille du pilote automobile Pierre Dieudonné s’est imposée dans le milieu de l’écriture. Sa première nouvelle « Amarula » a été récompensée par le Grand Prix de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Aujourd’hui, ne passez pas à côté de « La vraie vie », son roman paru en 2018. Il traite de la réalité d’une famille, lorsque la porte se ferme. Entre violence conjuguale, mal-être et fragilité, Adeline Dieudonné n’hésite pas à saupoudrer l’histoire d’humour noir et de suspens.

#6 Bernard Tirtiaux

Bernard Tirtiaux est originaire de Fleurus, où il vit toujours. Son premier roman « Le passeur de lumière » reste un incontournable de la littérature belge francophone. Sorti en 1993, le livre racontre la passion d’un maître-verrier appelé Nivard de Chassepierre, pour l’élaboration des vitraux de cathédrales. Une ode la profession de l’auteur, qui est verrier lui-même.

Isabelle Bary#7 Isabelle Bary

Ingénieure de formation, Isabelle Bary se consacre aujourd’hui entièrement à l’écriture. C’est ainsi qu’est couchée sur papier l’oeuvre « Zebraska », son septième roman. Il arbore le thème des enfants à Haut Potentiel, sujet encore trop méconnu aujourd’hui. Isabelle est elle-même maman d’un enfant surdoué et explique son quotidien, ses difficultés etc.

#8 Nicolas Ancion

Originaire de Liège, il étudie la littérature avant de devenir lui-même écrivain. Il a obtenu le prix Rossel des jeunes en 2009, preuve de son incroyable talent pour les romans adaptés à la jeunesse. On retient notamment « Nous sommes tous des playmobiles », paru en 2007, qui contient 10 nouvelles aux thèmes divers, toutes placées dans le cadre de Bruxelles.

#9 Thomas Gunzig

Co-auteur du scénario du film « Le tout nouveau testament » avec Van Dormael, Thomas Gunzig est tout d’abord auteur, notamment reconnu pour son humour noir. Son livre « Mort d’un parfait bilingue » lui permet d’obtenir le prix Victor-Rossel en 2001. Entre personnages étranges ressentant les sentiments les plus chaotiques, ce bouquin vous invite à la détente et au rire, malgré des sujets particulièrement lourds : guerre, famine, mort, vengeance, psychopathie et on en passe !

#10 Jacques de Decker

Journaliste à Le Soir et écrivain, Jacque de Decker se diversifie énormément dans sa carrière. Il écrit dans les trois langues nationales, une particularité qui lui vaut beaucoup de mérite. Il est malheureusement décédé en 2020, mais laisse derrière lui une panoplie d’oeuvres incroyables. « La grande roue » et « Parades amoureuses » figurent parmi ses meilleurs écrits.

Previous ArticleNext Article
Culture ·

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.